Le COPA*


Nous


Le COPA*, programme de Recherche-Action de l'association Via Paysage, est constitué d’une équipe pluridisciplinaire qui recherche, expérimente et intervient sur les manières de fabriquer les Territoires d’aujourd’hui et de demain. Les projets sont construits par la transversalité et à la croisée des domaines sociologiques, environnementaux et économiques. 

Celui-ci est un programme de l'association loi 1901 "Via Paysage", association-réseau des Acteurs du Paysage et des Territoires. Plus d'informations ici.



Notre volonté, agir (pour) sur la Ville*


Agir sur le quotidien, par des actions collectives réunissant concepteurs, constructeurs et habitants-usagers en questionnant notre manière de vivre ensemble.

Entre recherches et actions, nous portons des réflexions sur les modes de vies dans l’espace public et nous expérimentons ces recherches avec la réalisation de projets.

Ces actions sont éphémères ou pérennes, ponctuelles ou régulières.


La ville n'est pas une personne entière, elle n'a pas de conscience. Ce sont les concepteurs qui l'accompagnent, les usagers qui la modèle, la construisent.

*La Ville naît de la nécessité de partager, de coopérer, d'intégrer. "Elle doit être génératrice d'identité. Si elle n'y parvient pas, il s'agit d'une agglomération et non d'une ville. 
J'ai la chance d'être issu d'une ville. Bien qu'elle soit pauvre, elle est fascinante. Il ne suffirait pas d'une vie pour la connaître entièrement. Il y a toujours un escalier, un recoin... voilà qui est magique et qui génère une identité autant que les odeurs, les sons et même la façon de marcher des gens."
(D'après un entretien entre Manfred Max-Neef, économiste et Roberto Martínez, architecte, tous deux chiliens)


Le Patrimoine (spontané)

Nous qualifions de Patrimoine ce qui est considéré comme "l'héritage commun d'un groupe" (cf. Larousse), dans lesquels nous pouvons notamment lister les "ressources naturelles, immatérielles, historiques, culturelles et technologiques, présentes dans la Cité.

Nous employons le terme « patrimoine spontané » pour qualifier notre démarche propre à rendre visible, par une construction collective, les ressources patrimoniales communes

S’intéresser à ces ressources, particulières à chaque lieu, permet d’envisager l’espace public sous toutes ses dimensions afin de construire des aménagements adaptés à chaque situation, humaine et urbaine.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire